Cabinet d'avocat Nelly Abrahamian, spécialiste en droit de la famille à Valence dans la Drôme

Activités dominantes :

  • Droit de la famille
  • Séparation
  • Divorce
  • Succession

Le choix de votre avocat est primordial, car un procès n'est jamais facile à vivre. Il est indispensable de nouer une véritable relation de confiance et de choisir un avocat au plus proche de vos valeurs et de vos convictions.

Avant de choisir son avocat, il faut déterminer ce que l'on attend de lui.

Maître ABRAHAMIAN s'engage à vous accompagner, vous défendre, vous conseiller, vous assister et vous représenter dans vos difficultés d'ordre familiales.

Le contentieux de la famille est lourd et difficile.

Il s'agit de vous accompagner dans vos souffrances les plus profondes tout en vous apportant l'espoir de jours meilleurs.

Il appartient à votre avocat de vous conduire tout au long de cette procédure et de vous apporter toute la confiance nécessaire afin de surmonter au mieux cette épreuve.

Maître ABRAHAMIAN vous accompagne tout au long de la procédure de manière humaine et chaleureuse en respectant rigoureusement le serment qu'elle a prêté : exercer sa profession avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité.

À PROPOS DE NOUS

Il est évident que tout ce qui relève de la famille est essentiel et qu'il est préférable que la résolution du conflit passe par la recherche d'une solution amiable plutôt que de confier ce qui relève de votre plus grande intimité à une tierce personne qui n'aura que peu de temps pour trouver une solution censée convenir à chacun.

Je veux vous inciter à ne plus faire la guerre.

Il est évident que chacun veut au plus profond de soi garder la maitrise de son procès, retrouver la paix et renouer des liens normaux avec son ex-conjoint, son ex-compagnon, ou sa famille.

Il est impératif d'éviter le recours au Juge à cause des aléas qui existent, de la longueur de procédure, du coût économique mais aussi du coût psychologique.

A ce jour, il faut avoir conscience du réel risque judiciaire puisque nous savons quand une procédure commence, mais jamais quand elle se termine et surtout comment elle va se terminer.

Nous n'avons pas conscience de l'impact psychologique et émotionnel qu'une procédure peut avoir sur chacun d'entre nous.

Pour éviter tout cela, le droit met à notre disposition une multitude de techniques permettant une résolution amiable.

Le contentieux ne deviendra que l'ultime recours si vous ne parvenez pas à trouver un règlement amiable.

Il s'agira de se mettre autour d'une table et de discuter.

Grâce à la reprise du dialogue vous serez amenés, grâce à des techniques pour lesquelles j'ai été formée, à parvenir à un accord.

Ces méthodes permttent de vous libérer.

Ce n'est jamais un signe de faiblesse.

C'est un travail en profondeur.

Il s'agit de se débarrasser de la colère, du ressenti, du ressentiment.

Vous retrouverez votre dignité, le respect de l'autre et en l'autre.

Nous sommes tombés dans le piège du conflit et j'ai pour ambition de vous aider à en sortir.

Le domaine du droit de la famille est à mon sens celui dans lequel les modes de règlements amiables doivent obligatoirement être envisagés.

Chacun vivra bein mieux une solution trouvée dans le respect, dans le dialogue, dans la prise en considération des intérêts de chacun plutôt que celle qui sera tranchée par un magistrat submergé par la quantité de dossiers qui lui sont remis.

c'est pour vous l'ocassion unique de vous expliquer et de dire tout ce que vous ressentez.

Nous parviendrons à découvrir ce qui a dysfonctionné et ce qui contribue au conflit.

Et enfin vous retrouverez la sérénité à laquelle vous aspirez.

 

PRÉSENTATION DU CABINET

Maître ABRAHAMIAN travaille seule, mais épaulée par son assistante dont vous saurez apprécier l'écoute et le service.

L'activité du cabinet se concentre essentiellement sur le droit de la famille, dans toutes ses particularités. 

Il peut s'agir de la gestion quotidienne d'un couple qui craint de connaître des difficultés futures, la séparation, du divorce, ou de la dissolution du PACS avec toutes les conséquences.

Notamment les enfants, l'autorité parentale, la résidence principale, le droit de visite et d'hébergement et la contribution à leur entretien et éducation, des difficultés rencontrées concernant les enfants, après la séparation, le partage d'une communauté ou d'une indivision, le règlement d'une succession, de l'accompagnement dans le cadre d'une procédure d'assistance éducative (enfants en danger), et bien d'autres domaines (adoption, action en contestation ou établissement de filiation changement de régime matrimonial, droit de visite des grands-parents).